Comment oublier la puissance de la voix de « La musique » et de « il est mort le soleil » puis de « mamy blue », c’est impossible ! Nicoletta contrastait avec les idoles des jeunes. La presse s’intéressait plus à son parcours personnel atypique qu’à ses qualités vocales. Ray Charles lui-même était impressionné par sa voix, c’est dire combien elle était exceptionnelle !

Elle a raconté sa vie dans un livre très touchant : « La maison d’en face ».

image004image002