Encore un couple mythique des années soixante. Je me souviens de « casquettes à boutons dorés »  mais ma chansons préférée de Jean-Jacques était « nos doigts se sont croisés » et biens sûr toutes celles qu’il a composées pour les copines et les copains. Sylvie Vartan avec « tous mes copains », Johnny avec « Pour moi la vie va commencer », le talent de Jean-Jacques est incroyable. Chaque chanson était un tube.

Son livre « ma vie à dormir debout » illustre bien ce qu’était le foisonnement de créativité de cette époque et de l’ambiance qui existait.

Chantal Goya, je l’ai connue surtout comme mannequin pour Mademoiselle Age Tendre et le film « Masculin, Féminin » . Les seules chansons dont je me souvienne écrites par Jean-Jacques « c’est bien Bernard » et ma préférée « une écharpe, une rose » étaient classées au Hit Parade de SLC. Bien sûr j’ai redécouvert Chantal avec « les jolis foulards » et « voulez-vous danser grand-mère » que mes parents aimaient beaucoup. Il faut dire que les émissions des Carpentier avaient tous les ingrédients  pour nous faire aimer les artistes et les découvrir sous un autre jour.

Je me souviens du « jeu de la Vérité » qui a coûté sa carrière et de ce fait a mis des centaines de personnes au chômage. Comme quoi les téléspectateurs ne connaissant pas les rouages du direct feraient bien de faire attention avant de juger quelqu’un.

Son livre «  des poussières d’étoile dans les yeux » nous montre malgré tous ses ennuis une femme généreuse et qui sait pardonner. Rien que pour cela elle mérite de réussir à nouveau.

Je souhaite à ce couple tout le bonheur du monde et plein succès à leurs spectacles actuels et futurs car le talent ne s’épuise jamais.

Bravo Jean-Jacques et Chantal !

image004image002