18 juin 2010

Annie Philippe

J’ai découvert Annie Philippe avec « Ticket de quai » au printemps 1966 puis avec  « J’ai tant de peine » « dis-moi pour qui, pour quoi » « mes amis, mes copains » qui ont eu une bonne place au hit-parade de Salut Les Copains. Cette nouvelle copine avec une voix un peu éraillée me plaisait beaucoup. Aujourd’hui encore j’aime écouter ses chansons sur Youtube. C’est curieux mais je trouve que ses chansons ne paraissent pas désuètes. Par ailleurs, elle est toujours aussi belle. Comme d’autres chanteuses, elle présentait assez... [Lire la suite]
Posté par solayu à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2010

Mireille Mathieu

Quand elle gagna le concours de « Télé dimanche », c’est par les journaux et la radio que j’ai découvert Mireille Mathieu. Son succès fut fulgurant en France et aux Etats-Unis où Maurice Chevalier la parraina. Sa chanson « Mon crédo »  puis « Paris en Colère et « Messieurs les musiciens » me plaisaient bien mais je n’étais pas fan pour autant. Maman, par contre, l’aimait beaucoup. Je me souviens de la bataille médiatique entre elle et Georgette Lemaire candidate à Télé Dimanche et chantant aussi Edith Piaf. Je n’ai pas... [Lire la suite]
Posté par solayu à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2010

Salvatore Adamo

C’est une cousine qui me parla de Salvatore Adamo à l’école communale au début de l’année 1965. Elle était étonnée que je n’écoute pas Salut Les Copains. Et que je ne connaisse pas le nom de ce chanteur car les chansons je les avais déjà entendues mais sans plus. C’est à la suite de cette conversation que j’ai écouté SLC tous les soirs au retour de l’école et qu’ensuite j’ai demandé à mes parents d’acheter le magazine à partir de mai 1965 et MAT dès le mois de juillet suivant. L’émission comme les magazines ont été comme une bouffée... [Lire la suite]
Posté par solayu à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2010

les belles colères de Jane Fonda

Selon Mademoiselle Age Tendre de septembre 1970, elle est arrêtée dans un camp militaire pris d’assaut par cent cinquante indiens qu’elle accompagne. Elle défend les « Blak Panthers » mouvement extrémiste qui lutte pour l’égalité des droits civiques entre Blancs et Noirs, les Indiens, les Soldats déserteurs (G.I’s qui protestent contre la guerre au Vietnam). M.A.T de Mai 1971 relate l’information suivante : elle est venue à Paris assister à la conférence dont le sujet était « les massacres commis au Vietnam par les américains ». ... [Lire la suite]
Posté par solayu à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2010

Ah! les petites anglaises

Parmi les chanteuses anglaises celle que j’ai connu en premier c’est bien sûr Petula Clark . Domtown, Chariot ont été de vrais succès en France. Elle chantait aussi en français avec un accent très agréable. Puis d’autres chanteuses ont pris place dans les hit-parades dont celui de  Salut Les Copains. Il y eut la belle Marianne Faithfull avec « as stear’s  goodbye » qui  a envahi les ondes. C’était une chanson merveilleuse. Marianne posa souvent dans SLC et MAT comme mannequin. J’ai lu son autobiographie « une vie »... [Lire la suite]
Posté par solayu à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2010

La véritable histoire des Beatles

Il était une fois …Les Beatles La véritable histoire racontée par John Lennon à Salut Les Copains en 1968. Oui, vous saurez Tout, Tout, Tout sur les Beatles John Lennon est  né le 29 octobre 1940 dans le quartier commerçant de Wooton à Liverpool, grand port situé sur l’embouchure de la Mersey. Il entra à l’Art School de Liverpool où il voulait devenir peintre. Il y rencontra Paul Mac Cartney grâce à un ami commun Stuart Sutcliffe. Il était fils d’un marchand de coton et avait un jeune frère Mike Mc... [Lire la suite]
Posté par solayu à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2010

Arlo Guthrie

Le fils de Woodie Guthrie célèbre depuis le festival folk de Newport en 1967 avec Alice’s restaurant. Le restaurant d’Alice, une amie où tous les amis étaient les bienvenus devint une chanson qui grossissait à chaque événement nouveau qui se produisait. C’était une critique satirique du service militaire obligatoire aux Etats Unis au moment de la guerre du Vietnam, dans le style humoristique des hippies. Il s'agit d'une histoire vraie vécue en 1965 : Arlo et un ami avaient vidé les poubelles de leurs amis Alice et Ray en les... [Lire la suite]
Posté par solayu à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2010

Jolie Petite Sheila

Sheila Avant d’écouter Salut Les Copains, il m’arrivait d’écouter la radio le dimanche et les chansons dites « à la mode ». Parmi ces chansons, il y eut « Sheila » ,« l’école est finie » « écoute ce disque » . Je me souviens qu’au lendemain d’un passage à la télé ou de photos dans un magazine (sans doute Salut les Copains), les filles les plus grandes de l’école communale, celles de l’année du « certif » sont arrivées avec deux rubans dans les cheveux : elles étaient fières de nous montrer leurs « couettes ». Moi du haut de... [Lire la suite]
Posté par solayu à 16:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2010

Sylvie Vartan

Septennat de Sylvie selon SLC 1962 : Sylvie vedette depuis quelques mois depuis après l’aventure accidentelle de « panne d’essence » enregistré avec Frankie Jordan, elle s’est affirmée avec « est-ce que tu le sais ? » puis  « tous mes copains » sublime chanson écrite pour elle par Jean-Jacques Debout. C’est l’époque des premières poses pour un nouveau magazine destiné à la jeunesse « Salut Les Copains ». 1963 : Cette année marque une des étapes les plus importantes de la vie de Sylvie. Elle y découvre le contact... [Lire la suite]
Posté par solayu à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2010

Françoise Hardy

Françoise Hardy Ah, comment oublier « tous les garçons et les filles » ?  Je me souviens, ma sœur travaillait dans un château et je fus invitée à passer un jeudi à jouer avec Bernadette la plus jeune des filles. Nous passions en boucle ce disque à tue-tête mais son frère étudiait la médecine dans sa chambre qui se trouvait à l’étage au-dessus et descendait nous faire baisser le son de l’électrophone. Dès qu’il avait tourné les talons, hop ! On remettait ça. Ce jour-là, j’ai dû l’écouter cinquante fois tant... [Lire la suite]
Posté par solayu à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]