17 décembre 2009

Bob Dylan et Hugues Aufray C’est, je crois, avec « Like a rolling stone » que j’ai découvert Bob Dylan. Je ne comprenais pas l’anglais mais j’aimais la voix et la mélodie. Lorsque Salut Les Copains (le magazine) d’octobre 1965 a traduit les paroles de ses chansons, j’ai compris l’importance de ce messager qu’il se défend d’avoir été. En effet, Bob a toujours dit qu’il  chantait ce qu’il avait envie de chanter mais n’était pas un chanteur à message ou un chanteur politique. Il le réaffirme dans le film qui lui... [Lire la suite]
Posté par solayu à 12:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]